Les passerelles

Vous êtes dans : Accueil > Les passerelles > Le projet des Passerelles > Principes et plan d'aménagement > Le plan d’aménagement : les enjeux paysagers

Le plan d’aménagement : les enjeux paysagers

Les principaux enjeux sur le site des Papeteries (Agrandir l'image). © Source : Cahier des prescriptions, analyse environnementale et urbaine – site des Papeteries

Tout en longueur (92 m), le bâtiment des « Halls des machines » est une pièce maîtresse du futur quartier. Il structure l’organisation de la partie nord du site. Une large allée dédiée aux piétons, paysagée et bordée de platanes - dont les quatre arbres existants qu’il faut sauvegarder - va longer toute sa façade, franchir le Thiou, via une grande passerelle (50 m), et rejoindre ainsi le chemin de la Chapelle, à réaménager, jusqu’à la ville haute (quartiers Vallon et Renoir).

Préserver les vues sur le Thiou et le paysage

Une trame verte (Agrandir l'image). © Source : Cahier des prescriptions, analyse environnementale et urbaine – site des Papeteries

 

Cette grande allée piétonnière structure aussi l’implantation de l’habitat de la partie nord, de manière à préserver partout des vues directes sur la rivière et la « ville haute » depuis les Halls et les logements. Voilà pourquoi ces immeubles sont disposés en barrettes, perpendiculairement au Thiou, reliés et séparés par des espaces verts, privés ou publics.
La partie sud est conçue selon le même principe, pour préserver des vues sur le Thiou, sur la « ville haute » (depuis le centre-ville) et sur le paysage au nord (depuis la ville haute). Cette disposition des immeubles permet aussi la traversée du quartier de haut en bas dans le prolongement du jardin actuel des Papeteries, agrandi, et du Cercle de l’Eau.

eZ Publish - © Inovagora